Dentellière, un métier d'Art de génération en génération.

Publié le 27 Septembre 2010

couvige fontenay l c 2010 (7)Les maisons de tisserands avaient une architecture particulière en Vendée car ils installaient les métiers dans une grande salle du bas et montaient les murs autour.  Les portes basses donnaient accès à l'atelier avec des fenètres ouvertes vers l'ouest pour donner le plus de clarté possible le soir.

  

Toute la famille travaillait pour le tissu. Le père et le fils s'occupaient des métiers. La mère coupait cousait les draps, la grand-mère filait et les filles étaient dentellières et brodeuses. . Elles se faisaient leurs coiffes elles-même suivant le modèle de la région et du village. 

 

 

Sur ce manequin vous avez une coiffe et une robe de mariée de 1880.

 couvige fontenay l c 2010 (6)

 

Quand on est contaminé par le "virus dentellier" on cherche toujours à se perfectionner mais en gardant bien les modèles anciens et en s'y inspirant pour de nouvelles créations.

 

De couvige en couvige on rencontres les mêmes dentellières :

 

couvige fontenay l c 2010 (42)               couvige fontenay l c 2010 (43)

 

Avec sa coiffe de sablaise que portaient tous les jours, même au port à attendre les marins, les femmes des Sables-d'Olonne, on peut la reconnaitre de loin :

 

couvige fontenay l c 2010 (10)               couvige fontenay l c 2010 (17)

 

La belle coiffe de Pornic demande des heures de travail elle aussi

 

couvige fontenay l c 2010 (56)

 

couvige fontenay l c 2010 (53)          couvige fontenay l c 2010 (54)

 

La Manchoise toujours à l'honneur

 

couvige fontenay l c 2010 (29)              couvige fontenay l c 2010 (28)

 

Encore la Bretagne et d'autres coiffes

 

couvige fontenay l c 2010 (12)             couvige fontenay l c 2010 (11)

 

Les savoyardes pour mariées

 

   couvige fontenay l c 2010 (24)   couvige fontenay l c 2010 (25)

 

De la dentelle toujours et encore (vous voyez pourquoi je viens à me racheter 100 nouveaux fuseaux !)

 

couvige fontenay l c 2010 (38)

 

 

J'ai eu la grande joie de revoir Rosana , une amie dont je fais partie de son association des Dentellières de Sebourg. en plus de l'atelier des Dentellières de Tonnay-Charente. Sur cette photo elle cogite un nouveau point avec une dame qui fabrique des carreaux dentelliers. 

 

couvige-fontenay-l-c-2010--23--copie-1.JPG 

Le parcours de cette dentellière :

Etude de la dentelle de Valenciennes aux Beaux arts de Valenciennes

Etude de la dentelle à l'aiguille avec un professeur de Bailleul,

Etude de la dentelle de Flandre à Bailleul,

Etude de la dentelle torchon à Gussignies,

3 années de formation au monitorat au Kantcentrum de Bruges,

Elle a été professeur à Wiers, Valenciennes et actuellement à Sebourg

 

 

Une dernière photo et je vous souhaite une très belle journée.

 

couvige fontenay l c 2010 (40)

 

  

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Dentelles

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

virjaja 13/10/2010 15:28



je suis en admiration, il faut des doigts de fées, j'ai regardé travailler des dentelière, je n'ai pas pu suivre ce qu'elles faisaient, quelle dextérité!



Fanal Safran 13/10/2010 20:41



C'est très technique et même mathématique. On n'a donc plus besoin de concentration que de dextérité contrairement aux brodeuses ). Si on loupe un fil pour son positionnement il faut redefaire
jusqu'à l'erreur. Je suis en train de faire un signet aux couleurs de la Vendée : blanc avec une bordure rouge. (tu sais le mouchoir rouge de Vendée ) Ensuite je me lance dans un éventail en fil
de soie d'Alger. Je vais d'ailleurs à l'atelier demain.


Bises Cathy et belle soirée à toi.


Dany



MicheLLe 02/10/2010 20:11



Des merveilles...j'ai 2 coiffes bretonnes anciennes.....je rêve d'avoir un jour un cistume entier...


Faut bien rêver!!!


Des metiers artisanaux que l'on doit sauvegarder



Fanal Safran 04/10/2010 09:26



C'est la coiffe qui est la plus dure à faire. Mais c'est vrai que les broderies du costumes breton sont aussi très longues à faire. C'est de quel endroit de Bretagne, car chaque village a sa
coiffe et son costume.



ventenac 30/09/2010 11:21



Merveilleux artisanat. Infinie patience... Je ne te savais pas dentellière! Que fais-tu comme ouvrages?


A bientôt Dany!



Fanal Safran 04/10/2010 09:07



Du retard dans le post des petits mots sur Fanal... suis dans le Béarn.


Oui, je suis dentellière aux fuseaux, j'ai fait une pause de plusieurs mois quand il a fallu s'occuper chaque jour de Maman. J'ai repris l'atelier avec la rentrée (sauf en ce moment, mais j'y
retourne à mon retour).


Bises Domi. Je vais essayer de prendre le temps de poster une carte du Béarn sur Fanal.



nicolek 27/09/2010 17:59



c'est superbe


bisous    nicole



Fanal Safran 27/09/2010 19:16



Merci Nicole,


Je me déplace pour quelques jours


et fin octobre je reprendrai mes visites des blogs de mes ami(e)s.


J'espère que tu vas bien.


Bises aussi


Cany



MarieSophie 27/09/2010 17:28



Ah ! Bruges !!! un de mes meilleurs souvenirs de jeune femme. Un voyage fait en compagnie de Maman et nous nous sommes régalées



Fanal Safran 27/09/2010 17:31



je ne compte plus le nombre de fois où j'y suis allée et c'est toujours du bonheur, je suis d'accord avec toi;