Un désert et une fleur à trois pétales

Publié le 22 Mars 2011

2145841939_616bbd4fd9.jpgLe petit prince traversa le désert et ne rencontra qu'une fleur. Une fleur à trois pétales, une fleur de rien du tout...


-Bonjour, dit le prince.
-Bonjour, dit la fleur.

 

  


-Où sont les hommes ? demanda poliment le petit prince.


La fleur, un jour, avait vu passer une caravane:

 

2784569716_208a41c686.jpg


-Les hommes ? Il en existe, je crois, six ou sept. Je les ai aperçus il y a des années. Mais on ne sait jamais où les trouver. Le vent les promène. Ils manquent de racines, ça les gêne beaucoup.

 

  5273296017_f297a76d79.jpg

-Adieu, fit petit prince.
-Adieu, dit la fleur.

 

 

 

 

 

5540163606_72059be672.jpg

 

 

 

 

 

Antoine de Saint-Exupéry fait son service militaire dans l'aviation avant d'entrer, en 1926, à l'Aéropostale
Après avoir été pilote de guerre, il s'installe aux Etats Unis où il écrit son roman le plus célèbre, "Le Petit Prince"

 

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #les lectures de mes amies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ANTIOCHUS 25/03/2011 09:34



Je ne suis sans doute pas un lecteur assez attentif de ton blog, Dany, puisque je n'avais pas compris la maladie qui te touche ... j'ai une amie qui a aussi une SEP et en dehors des "poussées"
heureusement éloignées les unes des autres elle vit aussi bien que possible ... j'espère que l'on trouvera la forme exacte de ta maladie et aussi un traitement adapté ... Soit comme cette fleur
dans le désert : résolument fleurie et courageusement épanouie ! ...
Antiochus 



Fanal Safran 25/03/2011 15:48



Grand merci Jean-Claude. Au début je ne voulait pas parler maladie, mais tous les SEPiens trouvent qu'on ne parle pas assez de cette maladie, qui n'est pas mortelle, qui est une maladie
inflammatoire et non dégénératrice, mais qui ne donne pas le moral, c'est le moins que l'on puisse dire.


Qui n'a pas de coup dur dans la vie ? Je ne m'y attendais pas du tout et il faut que je me fasse à cette idée. On me dit "vivez comme avant" Oui, mais la maladie te fait des "coucou" au moment où
tu ne t'y attends plus , et fait tout pour qu'on ne l'oublie pas justement.


Tu devrais aller voir le super blog d'une amie SEPienne qui passe sur Fanal, elle est formidable cette jeune-femme. Sokok http://kosok.unblog.fr/


Belle journée



Wally 24/03/2011 20:53



Heureux de te relire et peiné d'apprendre la maladie handicapante que tu as eues.J'ai une amie qui en souffre depuis son adolescence,elle suit un régime qui a stabilisé la détérioration de la
gaine nerveuse.Depuis elle a été maman et elle se porte à merveille.


Elle est accompagnée par un mari en or qui a bien compris sa maladie et qui l'accompagne dans toutes ses sorties et liosirs.


Je te souhaite énormément de courage et un entourage du tonnerre pour que tu puisses continuer tes activités en toute sécurité.


Cordialement Wally.



Fanal Safran 25/03/2011 09:25



Grand merci Wally,


Il y a autant de sortes de SEP que de SEPiens ! Faut-il déjà découvrir ce que l'on a. La mienne a eu une forme latente assez longue; Il faut parler de cette maladie pour que l'image univoque
d'invalidité soit revue. Et que la recherche se penche sur ce problème. J'ai, pour l'instant, de la chance, j'ai retrouvé l'usage de ma main.


Très belle journée à toi, et si tu aimes le très bon blues, je viens de poster un article en hommage à Pinetop qui est décédé cette semaine.


Dany