Tranches de vies : TuViens ?

Publié le 27 Juin 2010

Toujours avec les photos de Martine et ses choix musicaux 

  La revancha del tango. Gotan Project :

Triptico 

 

 

Viens est un magnifique village médiéval situé entre les contreforts du Luberon et ceux de la Montagne de Lure, à la frontière avec les Alpes-de-Haute-Provence

 

Cité en 1005  "Vegnis", et depuis 1225 sous le nom actuel de "Viens".

 

 

  viens-14042007 041     DSC04827

 

Montauciel  et en descendant  de Montauciel

 

viens-paysages-072008 (10)

 

Place faisant suite à la descente de Montauciel.

 

P1010034

 

Accès vers les tours sarrasines de la petite place.

 

viens-paysages-072008 (13) Un coup d'oeil en arrière une fois la porte passée.

 

viens-paysages-072008 (39)

 

 Porte d'acces principale. A droite on peut voir une fontaine à 3 canons, lavoir et banquet, lieu où les anciens du village aiment toujours à se rencontrer en fin de journée.

 

viens-paysagesb-072008 (6)  viens-paysagesb-072008 (24)

 

Château XIIe / XIIIe

 

viens-paysages-072008 (30)    viens-paysages-072008 (27)

 

Le beffroy et un jardin "suspendu".

 

 viens-paysages-072008 (26)

 

Une ruelle qui nous conduit à la Mieillerie : la maison aux volets marrons.

 

  Martine a désiré ajouter des lignes de Serge Bec, poète provençal contemporain, auteur de plus de quinze recueils de poèmes.

 

Il y a des grillons dans l’herbe de la nuit
et en moi il y a tes yeux
et dans la terre il y a ta vie
qui frémit contre moi
En plein milieu du ciel
une cloche tinte
une étoile tombe à la verticale
tandis que deux êtres dansent
dans les rochers jaunes de la lune.
Mon amour mon amour
je t’ai recherchée dans l’immensité du monde
et dans les autres.
je te devinais derrière les étoiles
et à un moment
j’ai cru sentir ta vie.
Il y a des étincelles dans le ruisseau de l’aube
et dans le ciel il y a tes mains chaudes
et en moi il y a ta vie
qui remue et qui crie
                                         Serge Bec

 

 

 

  

viens-072004-P002

 

Et comme on est dans la culture provençale, cela se termine toujours par la convivialité d'un plat plein de soleil.

 

Tian de légumes grillés

dont vous trouverez aussi le suivi en photos sur le site recettes de Chefs

avec nos remerciements à ce blog. si bien construit.

 

Ingrédients :

60 ml (¼ tasse) d'huile d'olive
3 tomates mûres coupées en fines tranches
1 grosse aubergine, coupée en fines rondelles
3 courgettes, coupées en fines rondelles
2 oignons coupés finement (mettre un lien vers recette de base)
Sel et poivre

 Préparation :

- Préchauffer le four à 220 °C (425 °F).

- Dans une poêle pouvant aller au four, chauffer un filet d'huile d'olive et faire caraméliser les oignons quelques minutes. Arrêter le feu.

- Déposer les tranches d'aubergine sur les oignons caramélisés, puis les tranches de tomates et les tranches de courgettes de manière à constituer un millefeuille de légumes.
- Répéter l'opération jusqu'à remplir la poêle.

- Verser l'huile d'olive sur la surface des légumes et cuire au four pendant 45 minutes.

- Retirer du four, laisser refroidir et garder au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

Dressage :
Tailler en portions, au couteau ou à l'emporte-pièce, le tian de légumes grillés et disposer au centre des assiettes. On peut accompagner cette recette d'un jus de tomate épicé pour une dégustation haute en couleur et en saveur!

 

jardin-juin-2010 1326 On te le dit avec des fleurs : "Merci Martine"

pour cette  visite dans ce pays aux larges horizons qui fait la joie des peintres par la beauté des roches, l'imprévu des ruelles et cette lumière si particulière à la Provence.

 

.

 

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Régions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mike 17/07/2010 00:05



Belle Provence et ses murs ombrés qui se laisseraient caresser, ses points de vue en hauteur offrant l'impression de la vision de l'horizon et peut-être de
projets réussis.


La mésange mignonne pleine de couleur et de fragilité semble traverser les âges toujours guillerette.


Quel talent. Encore



Fanal Safran 17/07/2010 05:08



Comme Fanal est un blog de partage j'avais ouvert cette page à mon amie Martine. C'est un beau pays, je suis d'accord avec toi. A la rentrée elle nous montrera les Pyrénées de son enfance. Cela
va être superbe aussi.



Martine 30/06/2010 11:28



Les rencontres internationales y sont actuellement axées sur le patrimoine géologique, me semble-t-il.


Belle journée à vous



Elisabeth 30/06/2010 09:23



Nous emprunterions volontiers avec vous ces passages rythmant ombre et lumière. Ce parcours nous ramène plus de vingt ans en arrière lorsque nous fréquentions très assiduement au coeur de l'été
les "Rencontres internationales de Lure". Changeant chaque année d'itinéraires par la vallée du Rhône, d'Orange au travers du Ventoux, d'Avigon par Forcalquier ou d'Aix en provence par Manosque
ou encore des Alpes par Gap, nos montions à Lurs face à Ganagobie. Les stages en avant saison  estivale, nous menaient à Dauphin, Revest les Brousses, Sigonce, Mane ou jusqu'à Saint Michel
L'observatoire. Dans ce temps se créaient les éditions Actes Sud et ce qui devait devenir l'Occitane, lancait de délicieux vins d'orange et des savons à la lavande dans une grande cave ouverte
sur le rue. La lumière n'a pas changé.


Elisabeth



Martine 29/06/2010 10:35



Merci à toi Dany, te souhaite une journée aussi douce qu'une cuillerée de miel en bouche.


Plein de bizzzz



Fanal Safran 30/06/2010 09:59



Oui... je n'aime pas trop le miel... je ne sais pas pourquoi..


Je ne recevais plus d'avis de commentaire par Over-blog depuis deux jours ni les avis de publication !


Tu as un com de Canelle, de Elisabeth... bref "viens" voir par ici de temps en temps  



canelle56 28/06/2010 11:28



Merci Martine , pour ce reportage


bises Dany