Salies, la Venise du Béarn

Publié le 17 Octobre 2010

salies de bearn (5)

"Lou Cami salié":

Par une curiosité géologique, une source d'eau salée, venue à travers le massif pyrénéen, jaillit dans cette petite ville qui lui doit sa notoriété.

 

      

Au Moyen-Âge, le sel est une denrée rare et précieuse. Le sel permet de conserver les aliments et de prévenir de la famine.

     

Le village se développe donc rapidement avec ce commerce et adopte une curieuse configuration dite "en escargot" à partir du lieu de la source.

  

 

  

 

 

  Accompagnement musical : Herribera, le pays d'en bas.

 

 

  

salies de bearn (4)

 

 

Salies-de-Béarn est traversée par la Saleys que de vieux ponts en pierre enjambent.  

 

salies de bearn (6)

 

Sur les berges de cette rivière tantôt à sec tantôt comme un torrent qui peut se mettre "hors de lui", les maisons à colombages qui la surplombent sont bâties sur pilotis. Les inondations ne sont pas rares au moments de grandes pluies et de fonte des neiges.

 

 

salies de bearn (7)

 

Les venelles tortueuses sont ombragées par de vieilles maisons du XVIième siècle. à encorbement et à toits pentus, très couvrants recouverts de tuiles picon brunes en forme d'écaille pour les plus anciennes. 

 

salies de bearn (2)          salies de bearn (17)

 

salies de bearn (13)          salies de bearn (14)

 

 

Les toits, à forte inclinaison donc, ont à leur base une partie "brisée" appelée "coyau" qui permettait la projection des eaux de pluie car à l'origine ces toits n'avaient pas de gouttière. 

 

 

salies de bearn (8) 

 

Les habitants sont appelés les Salisiens et les Salisiennes.

 

Ils aiment raconter la légende de leur ville qui dit qu'un sanglier fut à l'origine de la création de la ville.

"Vers l'An Mil, des chasseurs poursuivaient un sanglier qu'ils avaient blessé.  L'animal fut retrouvé le corps couvert d'une pellicule de sel provenant de l'eau d'un marais. Les cristaux étaient collés aux poils du sanglier pendant l'évaporation de l'eau. "

 

Depuis 1855 Salies-de-Béarn est une station thermale reconnue.

  

 

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Régions

Repost 0
Commenter cet article

ag86 22/10/2010 19:30



Cette belle visite donne vraiment envie d'aller voir sur place !


Merci Dany. Mes amitiés. Alain



Fanal Safran 23/10/2010 08:59



Tu amimerais car c'est une ville d'histoire et de culture. le béarnais y est toujours parlé je crois. Mais c'est une langue bien vivante, un peu plus que la notre que tu fais revivre dans ton
livre et dans les articles de ton blog.


Première flambée de l'année ce matin dans la cheminée pour chasser l'humidité. Une autre saison est arrivée


Belle journée à toi Alain,


Bises, Dany



channig 20/10/2010 08:20



Merci et à toi aussi



Fanal Safran 20/10/2010 11:22



Je vais voir ton article, à tout de suite.



channig 20/10/2010 07:40



Ma moitié dit que je tombe du lit tous les matins ; c'est un peu àa !!! En pleine forme tôt  le matin ; j'ai déjà terminé petit déj, douche et rangement. Je vais sortir mon billet sur le
blog avant de partir tout à l'heure.


A bientôt Dany



Fanal Safran 20/10/2010 08:07



 


 


 



channig 20/10/2010 07:03



Non seulememnt on les revit mais souvent on est surpris, très agréablement, par certaines photos....surtout par les reflets je trouve.


Bonne journée et bises Dany 



Fanal Safran 20/10/2010 07:30



Merci Channing, tu es une lève-tôt toi aussi



channig 19/10/2010 22:13



C'est un coin de notre si belle France que je ne connais pas ....J'ai encore beaucoup à visiter !!! et je trouve très sympa, qu'à travers les blogs on peut se balader et faire connaissance avec
ces charmantes régions.


J'ai un faible pour les reflets et là tu nous gâtes  .....


A bientôt et bises Dany



Fanal Safran 20/10/2010 01:55



Et en plus, après avoir fait le voyage on revit tout avec les articles qu'on écrit.