Laurent Korcia

Publié le 18 Octobre 2009



Son jeu est d’une liberté, d’une présence, d’une imagination que l’on ne connaît qu’à de rares violonistes d’aujourd’hui … et du passé. Korcia a tout : le grand style, la technique, la présence, les idées, le charme.

                                                                                                  (Le Monde)

Violoniste virtuose, il remporte le Concours Paganini, qui lui vaut de jouer sur le Guarnerius de Paganini, ainsi que le Grand Prix du Concours Jacques Thibaud, le premier Grand Prix du Concours International Zino Francescatti, et le Concours "Young Concert Artist" de Londres.

Il joue, depuis 2000, sur un Stradivarius, le Zahn datant de 1719 et qui lui est prêté par la société LVMH.
«Ce n'est pas le fait de le posséder qui me comble le plus, mais de pouvoir en jouer», assure-t-il.

Nommé Chevalier des Arts et Lettres et Soliste instrumental de l’année aux Victoires de la Musique en 2002, on lui décerne le prix Georges Enesco de la SACEM ainsi que le Grand Prix de l'Académie du disque Charles Cros.

Il est l’un des rares violonistes à donner des récitals de violon seul aux programmes allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui, et revendique sa liberté de jouer
«ce qui (lui) plaît»,



Pour les 100 ans de musiques de films





Wieniowski  Polonaise N°1;





In the mood for love Part 5.






L'époque où il pleurait avec Julie.





Brahms Danse Hongroise n°4






Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Fanal Jazz

Repost 0
Commenter cet article

Elvy 19/10/2009 22:21


 BONSOIR DANY  !!! l'artiste et l'instrument ne font qu'un !!  un violoniste de grand talent  que j'apprécie !!
Est-il toujours le compagnon de Julie Depardieu ? .BISES .ELVY


Fanal Safran 20/10/2009 20:42


Non, je crois qu'ils ne sont plus ensemble, mais je ne lis pas ce genre de presse.
Bonne soirée
Dany


Martine 19/10/2009 21:16


Toujours sympa de passer chez toi.
Je n'ai pas déposé de commentaire avant,  le rideau de larmes gène la vision.
Grosses bises


Fanal Safran 20/10/2009 20:41


Ah ce Korcia, quel charme quand même... à en faire pleurer
Bisous Martine
Dany


philib 19/10/2009 17:57


Magnifique artiste, je ne connais pas trop...........  merci du partage


Fanal Safran 19/10/2009 19:22


Il y a du travail... La sonorité, et le vibrato sont chez lui une véritable signature.
Le choix est large pour l'écouter suivant ce que tu peux aimer car Laurent Korcia propose des disques qui rencontrent un large public (Danses, Doubles Jeux avec Michel Portal,
Jean-Efflam Bavouzet, Tatjana Vassilieva, Michael Wendeberg).

  Bonne soirée Philippe.
           Dany 


patriarch 19/10/2009 08:04


Je ne connais pas assez la musique pour en être juge !!


Bonne journée.


Fanal Safran 19/10/2009 11:46


Mais Walter, il faut fermer les yeux et écouter son violon dans ce morceau qui devrait te plaire (j'aurais du y penser dans l'article) car il peut tout faire ce gars ...il faut cliquer sur ce lien
:
http://www.youtube.com/watch?v=prlVAj5kIIw

et tu me dis ce que tu en penses


MicheLLe 18/10/2009 13:57



C'est à frissonner de bonheur.....comme quand j'écoute le concerto n°1 de brahms..... ou YOYO Ma au violoncelle
Beau à pleurer de plaisir
Bon dimanche



Fanal Safran 18/10/2009 15:10


Sa reprise de la musique des "valseuses",  des danses hongroises de Brahms (arrangées pour violon), d'airs tziganes ou encore récemment d'oeuvres de Bartok, on ne s'en lasse pas.
 On vibre avec les cordes de son violon, c'est vrai.
Bon dimanche Michelle, il fait beau et légèrement frais chez nous, je vais marcher un peu.
Bises
Dany