La politique et le climat : conférence-débat du 22 octobre

Publié le 26 Octobre 2009

:


Nous étions invité par Bruno LEAL,
responsable de la 1ère circonscription du Mouvement Démocrate de Charente-Maritime (La Rochelle - Ile de Ré) et son équipe

à participer à une conférence-débat sur le thème :


“Peut-il y avoir une politique efficace face au changement climatique ?” 

Conférence par le professeur Jean-Claude Bernier,

chimiste de renomée internationale, président émerite du Pôle universitaire européen de Strasbourg. Il a été auparavant Directeur du département de chimie du CNRS.



Bruno Leal avait choisi une salle assez grande,, la salle Emile Combes à La Rochelle, et il avait bien fait, malgré le jour de la semaine, nous étions une soixantaine et peut-être un peu plus.

     

  









  



Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #énergies

Repost 0
Commenter cet article

Hacène 27/11/2009 15:22


Tiens donc ?! Tu voir si je ne poste pas plus vite que mon ombre...


Fanal Safran 27/11/2009 15:34


ok ok


Hacène 27/11/2009 11:44


Si j'ai bien compris, si ma raison ne m'égare, eh bien ils ont le mérite de ne plus s'en cacher ! Qu'est-ce que c'est que ce délire ?
"We're living through exceptionally difficult times. The financial crisis and its dramatic impact on employment and
budgets, the climate crisis which threatens our very survival, a period of anxiety, uncertainty, and lack of confidence. Yet, these problems can be overcome by a joint effort in and between our
countries. 2009 IS ALSO THE FIRST YEAR OF GLOBAL GOVERNANCE with the establishment of the G20 in the middle of the financial crisis. The Climate Conference in Copenhagen is another step towards THE
GLOBAL MANAGEMENT OF OUR PLANET. "
C'est juste ce qu'a dit notre cher et récent président de l'Union Européenne. LA VIDEO. 


Fanal Safran 27/11/2009 12:50



Ras la casquette...
Barnier aux finances avec un poste créé pour le réchauffement climatique.
C'est porteur.... ne pas laisser des voix aux écolos surtout. rien que ça.

Je me doutais bien que ce n'était pas pour Fanal-Jazz que tu postais un com



Hacène 01/11/2009 00:22


http://www.climatechangefraud.com/editorials/5500-eco-myth-in-free-fall

  


Fanal Safran 01/11/2009 08:15


Il ne faut plus que l'on me parle d'éolienne screugneugneu... si j'avais pu je serais allée à la manif au St Michel.
Cette nuit il y en avait une en feu en Ardèche...
http://www.ledauphine.com/freyssenet-br/-une-eolienne-en-feu-sur-le-plateau-du-coiron-@/index.jspz?article=214826

Le professeur Bernier nous a bien expliqué que les investisseurs allaient acheter des parcs entiers car c'est financièrement très rentable... au prix ou est acheter l'électricité par EDF (payé par
nos impôts). Mais il faut que le parc soit important pour la rentabilité financière ...  . Bref, ce n'est encore une
fois qu'une histoire de gros sous et pas du tout pour l'environnement.




philippe 29/10/2009 04:43


Bien sur que la politique peut être plus efficace face au changement climatique. Il suffit que chacun prend ses responsabilités, les citoyens ont encore la possibilité d'influer sur le
gouvernement, il suffit de choisir le bon billet électoral, mais il peut aussi participer à la défense de l'environnement en adhérent dans une asso en étant actif


Fanal Safran 29/10/2009 09:01


Bonjour Philippe,
Nous devons avoir un autre comportement et pour une bonne raison, c'est que nous n'allons bienôt plus avoir de pétrole !!
 la raison est simple et il faut s'y accrocher.
Dans quelques temps il apparaitra peut-être (et on a déjà les chiffres) que ceux qui nous font peur avec le "réchauffement" n'ont pas les bons calculs et que ce n'est pas tant être contre le
réchauffement qu'être tout simplement éco-citoyen. Il faut faire des économies d'énergie que l'on soit climatécologue ou climatésceptique. Mais comment ? 
On a fait des bêtises avec les agrocarburants, on en fait avec les éoliennes maintenant.  Car c'est un investissement financiers rentable au prix où est acheté l'électicité fournie, mais
pas du tout écologique (avec l'air qui sera brassé de plus en plus haut... quel impact ???? ) on s'amuse !!! Pourquoi moins d'aide pour isoler les maisons que pour faire ce genre
d'intallation?  Le réchauffement qu'il y a eu quelques années correspond à un changement d'activité du soleil... l'inverse peut se produire assez rapidement... ils vont le dire nos amis
climatécologues ??

La voiture électrique, oui pour la France mais les allemands qui produisent de l'électricité avec des centrales au charbon... ils sont dubitatifs et on les comprend
!!!  Le charbon fait vivre des familles en Allemagne et ils ne vont pas laisser la production demain;

Heu, en adhérant à une association... je vois ce que tu veux dire   et je ne me
laisserai pas avoir une deuxième fois; J'ai signé pour Nicolas Hulot et comme je le regrette maintenant ! Enfin, les Français commencent à comprendre et ne sont pas allés voir son film.

Nous allons manquer d'énergies fossiles. Pourquoi ne pas dire cette simple vérité ??

Nous dépensons l'eau... oui, voilà un beau combat pour l'environnement. Le lac Tchad serait en train de se reformer, mais le changement des exploitations des cultures oblignent les agriculteurs à
puiser dans le lac. Voilà un vrai combat. L'Amérique et l'Europe sont en train de mettre la main sur les terres en Afrique pour faire de la culture intensive en plus... voilà un vrai beau combat.
Tout est fait pour que les populations du Sud diminuent  par la famine;

Bonne journée Philippe,
Dany





Hacène 28/10/2009 11:35


Oui, et comme dirait l'autre : "les faits sont têtus !"
Néanmoins, c'est facile à dire, mais pour le reste. Il faut en effet établir les faits, et ça c'est pas simple, même si on ne cherche pas à montrer quoi que ce soit de déterminé à l'avance.
Néanmoins, il a été mis en évidence de nombreuses malhonnêtetés dans les reconstructions paléoclimatiques (voir entre autres exemple, la crosse de hockey -il en sera question dans pas longtemps
dans les pages de Pilgrim). Quand on sait que la température moyenne qu'on nous sert est un affreux bricolage. Ce n'est pas celle des satellites (pour sûr, sinon on laisserait tomber l'alarmisme),
elle est obtenue à partir des stations au sol. Je passe sur plein de détails (bientôt sur Pilgrim !!!), contentons-nous de ça : on prend la moyenne des températures obtenues avec les stations de
l'hémisphère nord, on ajoute à celle obtenues avec les stations de l'hémisphère sud, et on divise par deux ! Et on a ce qu'on appelle la température globale ! Bon, déjà, un physicien te dira qu'en
thermodynamique, faire la somme de deux valeur intensives comme la température, ça n'a pas de sens. Parlons donc de T moyenne. C'est que sur les continents, c'est-à-dire 29% de la surface terrestre
! Y a pas le même nombre de stations sur les deux hémisphères ? Bah, pas grave ! Leur nombre varie avec le temps (de 7000 à 2000) ? Elles ne sont pour la plupart pas bien entretenues et situées ?
Bah, pas grave ! Il y a des ajustements statistiques pour homogénéiser tout cela, sans qu'on sache précisément la tambouille qui est faite ? Et malgré ça, on évalue les changements au dixième de
degré près sur le siècle ? Si c'est pas du foutage de gueule ?!! Pas si simple d'établir un fait... Et facile de les orienter...


Fanal Safran 28/10/2009 12:10


Sacrée crosse de hockey !!! Bernard en a rajouté une couche justement dans le débat. Si tu avais été là vous auriez fait un sacré duo...
Pour trouvez des circonstances atténuantes, il y aussi des pionniers des carottes glaciaires qui, de bonne foi, ont cru pouvoir exploiter ce qu'elles pouvaient dire sans savoir qu'elles avaient pu
subir quelques modifications susceptibles de fausser ce qu'on en déduisait .
Par contre, honnis soient les calculateurs de moyennes, comme dit Bernard qui est statisticien et scientifique !  Mais c'est un autre sujet..