Jean-Christophe Spinosi, chef d'orchestre « baroqueux »,

Publié le 27 Janvier 2010


Article de Corse-matin
:

Jean-Christophe Spinosi, dirige jusqu'à la fin du mois au Théâtre du Châtelet, Norma de Vincenzo Bellini, considéré comme l'un des sommets du romantisme italien.

Il relève le défi de le faire avec les timbres des instruments d'époque, en incorporant dans la fosse des contrebasses aussi nombreuses que les violoncelles, et en rétablissant trois passages de la partition, cruciaux à ses yeux mais coupés par la tradition, afin de conférer à l'oeuvre une couleur dramatique plus sombre ainsi qu'une meilleure assise pour accompagner le chant. « Je ne me considère pas comme un conservateur de vérité, explique-t-il aux critiques musicaux qui l'interrogent à ce sujet. Je veux qu'il en ressorte de la vie, que ça nous bouleverse, qu'on ait de l'empathie pour les personnages ». Seule la mise en scène de Peter Mussbach a été mal accueillie par le public le soir de la première...



Quelques vidéos de ce grand maître.


Telemann: Presto from Concerto for recorder and traverso





Vivaldi, La fida ninfa / JC Spinosi, Ensemble Matheus




Et comme on ne s'en lasse pas, pour la séquence émotion je vous offre à nouveau cette vidéo. Et c'est bien qu'ils nous donnent leurs explications, comme ue leçon de l'infini.

Vivaldi - Jaroussky, Lemieux, Spinosi





03192.jpgPhoto Dany de Fanal-Safran : Marais Poitevin.

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Musique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patriarch 28/01/2010 06:45


Je repasserai écouter ce tantôt !! Merci !! bises;