Fillon signe et persiste, ça va raser !

Publié le 13 Avril 2010

 

C'est l'histoire d'un mec... qui dit ce que dit .... et puis voilà !

lu sur Libé :

 

Pas de «remise en cause des critères de zonage» déterminant les habitations à détruire après la tempête Xynthia

 

 «Dans les 48 heures, je nommerai des délégués à la solidarité sous l’autorité des préfets» qui «recevront toutes les personnes qui souhaitent des explications sur les critères qui ont été choisis par l’Etat, sur les procédures d’indemnisation et qui souhaitent aussi faire valoir leurs arguments lorsqu’ils contestent ces critères».

   

C'est un peu... "dites-nous où est votre maison, on vous expliquera comment vous en passer ! " j'ai l'impression que c'est du Coluche dans le texte.

 

Il dit aussi :

 

«Notre responsabilité c’est d’être à l’écoute des sinistrés» car «quitter sa maison, abandonner ses souvenirs c’est un traumatisme et nous devons le comprendre»,

 

 

Comprendre !!!

 

boucholeurs (2)

 

On construit là où l'Etat a dit que c'était possible de le faire. Si l'Etat dit qu'un terrain est constructible, les gens croient qu'il s'est assuré que cela était constructible et il ne faut pas faire endosser la responsabilité sur les maires des petites communes. Le manque de moyen de transport obligent souvent à se regrouper,

 

Au Boucholeurs, ce sont des ostréiculteurs... où voulez-vous qu'ils aient leurs maisons ? Bien obligés d'associer maison et travail. Vous allez me dire que l'ostréiculteur, d'une campagne loin de l'océan,  peut prendre son tracteur pour aller rendre visite à ses huitres.

 

 

boucholeurs---16-.JPG

 

 On leur a promis une digue depuis 1999... oui, la tempête de 1999.

 

 Des exemples de créations de digues pour sécuriser des espaces inondables existent de par le monde.

 

Côté météo, pas d'alarmisme... les tempêtes ne sont pas pires que celles qu'ont pu avoir nos anciens.

Exemple:  1118 , une tempête fait chuté les clochers dans le nord de la France; une autre en 1698,  la tempête appelée (toujours des jolis noms) "The Storm" en 1703 fit des milliers de morts en Bretagne et en Angleterre, en 1865: presque 2 m d'eau à Quimper, etc..etc...

 

Normal quand il y a tempête et coefficients de marées très forts. C'est envisageable et on était prévenu.

 

Bien-sur qu'il faut de la protection de notre litoral et qu'il nous faut préserver notre nature. Si vous saviez comme je suis pour. Mais pas en refusant la construction d'une digue, car l'Humain a le droit d'être protégé tout autant que nos côtes et nos marais.

Car, oui, avouons le, certains sont contre ces digues. Et là, j'aimerais qu'ils m'expliquent, car la mer a fait des dégâts terribles sur la faune et la flore dans le marais d'Yves. Je suis certaine que les orchidées sauvages, les batraciens etc... n'ont pas aimé du tout l'eau salée.

 

Une digue, la digue promise, aurait pu tout préserver.

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Tempête

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ANTIOCHUS 15/04/2010 08:39



Je m'associe à ta colère, Dany ... je ne peux m'empêcher de soupçonner les autorités de profiter de cette tempête pour commencer (en rasant les maisons les plus proches de l'eau)
à prendre des mesures anticipant ainsi une "éventuelle" montée des eaux dans les décennies à venir ... Pourtant notre littoral charentais en à vu d'autres .... Faut-il raser Venise !
effectivement
Antiochus



Fanal Safran 15/04/2010 12:44



Je crois plutôt que c'est comme les trous qu'on creuse pour les faire reboucher par une autre équipe. On a l'air d'agir, mais on reste sur place. Et une question quand même : à qui va profiter
les reconstructions ?



Mirabelle 13/04/2010 19:41



C'est une honte! pourquoi ne pas lancer une pétition sur internet ???


je signe des deux mains


bises



Fanal Safran 13/04/2010 20:18



Tu crois qu'il faut raser Venise ?


L'Etat oblige que les maisons du littoral soient sans étage, pour faire "charentais"..  et les constructions ne sont plus surélevées comme faisaient nos grands-pères.


Je me demande à qui va profiter la démolition et la reconstruction des habitations (qui n'ont pas bougé, tu as vu la photo) ? Car il faudra bien reconstruire ! alors faire marcher l'immobilier ?
Où est le but de la manoeuvre ?  Intéressant comme démarche pour la gestion des risques. Au frais du contribuable, bien-sur.