Nouveau médicament contre la maladie du sommeil

Publié le 22 Septembre 2009



Jeune Afrique   2009-09-22 15:39:28 | AFP


Un nouveau traitement contre la trypanosomiase africaine, appelée communément la maladie du sommeil, est désormais disponible sur le marché, a annoncé mardi à Kampala un groupe de recherche sur cette maladie.


Le "Nifurtimox-Eflornithine Combination Therapy" (NECT) est le premier médicament mis sur le marché depuis 25 ans contre cette maladie qui touche près de 60 millions de personnes en Afrique sub-saharienne, selon un communiqué DNDi (Drugs for Neglected Diseases initiative).


"Ce n'est pas seulement un nouveau traitement aux besoins des patients dans les zones rurales isolées, il permet également de réduire le coût de médicament, d'hospitalisation et de transport", a expliqué le directeur de DNDi, Bernard Pécoul.


...

Seuls deux traitements très lourds étaient jusqu'à présent disponibles, dont l'un très douloureux, à base d'arsenic et toxique, avec d'importants effets secondaires et cause 5% de décès.


Selon DNDi, le "Nifurtimox-Eflornithine Combination Therapy", fait d'injections et d'administration orale, simplifie grandement la prise en charge des malades.


Plusieurs pays touchés, comme la République démocratique du Congo (RDC), ont déjà acquis ce nouveau traitement via des kits mis à disposition par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en collaboration avec Médecin sans frontières (MSF).


Le développement du NECT est le résultat de six ans de collaboration et de partenariat, coordonné par DNDi, impliquant notamment MSF, Epicentre, l'Institut tropical suisse, l'OMS, et les laboratoires Sanofi-aventis et Bayer Schering Pharma AG.


La trypanosomiase est une maladie parasitaire provoquée par un trypanosome, qui est transmis par la piqûre de la mouche tsé-tsé et qui affecte les humains et les animaux.


Elle est mortelle si elle n'est pas traitée. Elle affecte l'ensemble du système nerveux, causant des problèmes neuro-psychiatriques, des convulsions, d'importants troubles du sommeil qui mènent au coma puis à la mort.





Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Afrique

Repost 0
Commenter cet article

April optimalis 16/02/2012 15:51


Il est préferable de toujours prévenir même au tout début du symptome de la maladie.