Nos jeunes sauveteurs.

Publié le 28 Août 2009


" Le sauvetage en mer n’est pas une activité individuelle.
Seule l’union d’une équipe soudée peut arriver à faire face à toutes les situations et à arracher aux éléments les vies en détresse " .

Sites pour devenir Sauveteur côtier : cliquer sur l'image    


Entraînement 24 aout 2009
photos et commentaires de Pierre Privat



Thème :
Une embarcation avec cinq personnes à bord a chaviré à hauteur du fort Boyard. Trois personnes restent accrochées à l'épave, deux ont rejoint à la nage l'esacalier du fort. Un bateau de pêche a signalé ce naufrage

  

 Les stations SNSM de La Rochelle et de l'île d'Aix sont en exercice avec des Nageurs-sauveteurs à proximité de la pointe des Saumonards (Oléron). Les vedettes SNS 144 et SNS 288 + 1 zodiac se rendent immédiatement sur zone et constatent que les trois plaisanciers ont rejoint les deux autres sur l'escaler et attendent des secours. Il y a un fort courant, il est 20H30, la nuit approche



  

  

  

L'hélicoptère Guépard Yankee arrive sur zone Quelques minutes après les vedettes de sauvetage. Il met immédiatement à l'eau deux plongeurs, tandis que les vedettes de sauvetage font entrer dans l'exercice les 19 autres Nageurs-sauveteurs embarqués.



  



Guépard Yankee hélitreuille sur la SNS 288 un plongeur, puis un autre plongeur avec un médecin du SAMU et ensuite une civière. Il n'y a qu'un blessé léger donc pas d'évacuation sanitaire.



      


Pendant ce temps tous les nageurs-sauveteurs, rejoignent les "victimes" et attendent le signal pour se  jeter à l'eau du haut des marches du fort.



  

  




L'exercice se poursuit, un certain nombre de nageurs sauveteurs rejoignent la SNS 288 à la nage. Puis la vedette s'écarte et revient à 10 noeuds pour larguer tous les nageurs-sauveteurs à hauteur du fort pour un exercice "homme à la mer". Ceci s'est fait en deux vagues successives. Dans toutes ces manoeuvres la SNS 144 évolue de concert avec la SNS 288 et l'hélicoptère


  


L'exercice global s'est terminé par un exercice  d'hommes à la mer avec hétritreuillages successifs de plongeurs.



  


  






A 21H10 il commençait à faire sombre, tous les nageurs-sauveteurs à l'exception de ceux de l'île d'Aix et de Port des Barques ont pris place à bord de la SNS 144  qui les a déposé à Fouras Pointe de La Fumée, tandis que le zodiac ramenait à l'île d'Aix les nageurs-sauveteurs affectés sur l'île. La SNS 288 ramenait à Port des Barques les nageurs-sauveteurs affectés à cet endroit. La nuit était tombée et la remontée de l'estuaire de Charente s'est faite "aux instruments", autre forme d'exercice.


Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Mer

Repost 0
Commenter cet article

Hacène 02/09/2009 09:41

Cordouan sans gardien, c'est très regrettable. Je ne sais pas si c'est déjà comme ça, mais sinon ça devrait plus tarder. Savoir qu'il y a du monde "à bord" et qui veille, c'est autre chose...Fort Boyard : sûrement, cela a permis de trouver des fonds. Cela dit, l'État aurait pu y mettre des sous sans cela. Ce qui ne veut pas dire que je regrette qu'une émission y soit tournée (je m'en contrefiche). Mais cette plate-forme est quand même très laide. Très très laide...

Fanal Safran 02/09/2009 18:18


Je crois avoir lu qu'ils avaient réussi à faire accepter qu'i y ait toujours un gardien à Cordouan.

D'accord avec toi pour cette plateforme du Fort Boyard, surtout qu'ils ne peuvent la démonter. Pierre P. m'a envoyé des photos un jour qu'il y avait de la houle. il faudrait que j'en poste une ou
deux.


Hacène 31/08/2009 23:00

Pas 40 km/h, Dany, 10 noeuds, un peu moins de la moitié. C'est déjà beaucoup !Quels tricheurs, quand même ! Faire Fort Boyard avec une équipe aussi populeuse ! Mine doit faire la tête, et Fouras doit être furax... 

Fanal Safran 01/09/2009 05:27


Financièrement est-ce que cela n'a pas sauvé le Fort ? C'est ce que je me demande.
On laissait tout se détruire. Bien des phares aussi maintenant, sans gardien, vont subir le même sort et ne plus être entretenus.


philippe 29/08/2009 11:52

Il faut bosser pour être au top, pour sauver les personnes en difficultés en mer, il faut être au point. alors courage

Fanal Safran 29/08/2009 17:03


Ils s'entraînent très souvent et c'est dur en effet. Mais ils ont une pêche d'enfer ces jeunes ! Tu as vu la fille qui saute de la vedette qui est au moins à 40km/h ?


JM 28/08/2009 21:00

effectivement, très chouette !bonne soiréeJM

Fanal Safran 29/08/2009 03:31


Des Jeunes se demandent ce qu'ils peuvent faire. Il y a des formations comme cela qui donnent un sens à la vie.

Vous avez vu le bonheur de ces jeunes sautant des marches de Fort Boyard ? Une belle équipe.