Sauveteurs en mer

Publié le 27 Juillet 2009


Ce que m'explique Pierre Privat, Président de la  station SNSM de l' île d'Aix:

" Pour assumer toutes ces missions la première qualité requise est la maîtrise de soi en toutes circonstances. "

                  


 

Histoire de la SNSM :

La nécessité d’assurer la sauvegarde de la vie humaine le long des côtes françaises est apparue depuis longtemps, mais jusqu’en 1865 elle n’avait intéressé que des hommes de bonne volonté. A cette époque il n’existait le long des côtes françaises que 7 canots de sauvetage appartenant à 7 sociétés différentes dont la doyenne, fondée en 1824, la Société humaine et des naufrages de Boulogne.

Dès 1854, un peintre de Marine, Théodore Gudin, qui avait perdu un frère dans un naufrage, alors que le moindre engin eût pu le sauver, avait suggéré la création d’une société unique qui absorberait les sociétés existantes et mettrait en place le long des côtes de France autant de stations que nécessaire pour assurer la sauvegarde des vies humaines.
  
                                               


Mission :

La SNSM forme chaque année près de 450 nouveaux sauveteurs dans ses 30 centres de formation.  

Durant la saison estivale, 1 300 nageurs-sauveteurs de la SNSM surveillent les zones de baignades aménagées le long du littoral et réglementées par le maire ; portent secours aux baigneurs en danger ; assistent les utilisateurs d’engins de plage (planches à voile, engins pneumatiques, kite-surf, petits voiliers etc.) en difficulté et administrent les premiers soins aux personnes victimes d’accident et alertent les unités de secours, pompiers ou SAMU.

L’action des nageurs-sauveteurs va du réconfort aux personnes choquées à la réanimation cardio-ventilatoire d’accidentés dont les fonctions vitales sont gravement altérées. Ces jeunes sont affectés par la SNSM sur plus d’un tiers des plages surveillées et rémunérés par les communes




SNSM Charente-Maritime 


Des démonstrations et de l'entrainement :

 

Fête de Port des Barques qui a eu lieu dimanche 19 juillet a été un véritable succès.
Les équipages de la flotille 35F (hélicoptère de la Marine nationale basé à La Rochelle) et de la vedette de sauvetage de l'île d'Aix, ont offert au public la conjugaison d'un ballet aérien et maritime.

  

    

   

 

L'exercice du baigneur en difficulté a bien imagé ce qui peut se produire à tout moment. L'intervention des sauveteurs embarqués peut aider à solutionner des difficultés rencontrés au delà de la zone de baignade.


Les exercices suivants ont démontré que s'il faut agir dans l'extrême urgence, des équipages entrainés et des nageurs sauveteurs très opérationnels peuvent être largués à grande vitesse à proximité immédiate de nageurs en difficulté pour soutenir la personne avant qu'elle ne soit récupérée à bord de la vedette de sauvetage.(texte de Pierre Privat)

  

  

  



                                                                   

 




Cliquer sur l'image pour télécharger   
                                          les conseils des Sauveteurs en mer




Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #SNSM

Repost 0
Commenter cet article

Martine 29/07/2009 12:42

Ouf, j'ai eu peur... Tu m'as épargné l'abeille bourdon, (depuis l'été dernier, cortisone à dose intensive ;) quoique le calendula ...) c'est gentil d'avoir pensé et à mes allergies et à mon moral. :)Très joli billet très à propos en cette période estivale, l' atlantique n'est pas tendre avec ceux qui ne le connaissent pas.Belle journée

Fanal Safran 30/07/2009 08:09


  Je comprends.. "cortisone" depuis la rencontre avec une petite bestiole piquante ?  mince alors !

Oui, comme disait Hacène, on leur doit un grand MERCI à ces Sauveteurs en mer, montagne et sous-terre même. Pierre Privat m'a passé une superbe photo des jeunes nageurs-sauveteurs du Centre de
Formation et d'Intervention de La Rochelle, je vais la poster ce matin.
Bises Martine
Dany


Hacène 29/07/2009 09:19

Merci messieurs...

Fanal Safran 29/07/2009 10:29


Oui, pas beaucoup de filles. J'en connais qui font ce genre de bénévolat (dans ma grande famille) mais en spéléo.