L'Ouganda va légiférer contre la mutiliation génitale des femmes

Publié le 3 Juillet 2009



Comme je suis heureuse de vous transmettre

cette dépêche du journal Jeune Afrique !

2009-07-03 13:03:21 – AFP journal Jeune Afrique

L'Ouganda va faire voter une loi interdisant les mutilations génitales chez les femmes, qui est très commune au sein des tribus pastorales de la région orientale du pays, a annoncé vendredi le Président Yoweri Museveni dans un communiqué.

 

"Selon ce qu'a fait Dieu, il n'y a pas de partie du corps humain qui soit sans utilité", a déclaré le président Yoweri Museveni lors d'un rassemblement dans le district oriental du Karamoja, affirme le texte.

 

"Vous interférez avec l'oeuvre divine. Certains disent que cela fait partie de la culture. Oui, je soutiens la culture, mais elle doit être utile et basée sur une information scientifique", a-t-il ajouté.


L'an passé, les Nations unies ont voté une résolution qui désignait les mutilations génitales féminines comme une violation des droits des femmes et indiquait qu'elles constituaient une "maltraitance irréparable et irréversible".

 

La résolution a aussi souligné que cette pratique augmente le risque de transmission du SIDA, ainsi que la mortalité maternelle et infantile.

 

L'ONU estime que entre 100 et 140 millions de personnes à travers le monde ont subi cette pratique.



Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #protection de la famille

Repost 0
Commenter cet article

Françoise Boulanger 06/07/2009 14:13

Danielle, je suis très heureuse qu'il y ait des personnes comme toi qui osent parler en toute simplicité de cette grande souffrance. J'ai habité à Djibouti il y a... 30 ans et j'ai pu découvrir cette atroce coutume dont tout le monde a du mal à se débarrasser. Chacun ici est prisonnier d'une culture, d'une tradition et il faut imposer le changement de cette façon. Il ne faut juger personne en tout cas et il ne semble pas y avoir d'autres solutions que de légiférer puis punir les manquements à la loi s'il le faut. Mais après avoir expliqué, éduqué d'abord : Casser le cercle vicieux !Mille bises.

Fanal Safran 06/07/2009 14:35


Merci Françoise,
De mon côté j'étais au Cameroun de 68 à 84. C'est seulement dans le nord, près du Tchad,  qu'il pouvait y avoir ces coutumes. Les associations ne peuvent rien si elles ne sont pas aidées par
les gouvernements en place et les chefs coutumiers. Donc là, oui, c'est une avancée.
Autrement as-tu remarqué comme ils ont su garder des valeurs que nous n'avons plus;
Je t'embrasse,
Dany


nicolek 05/07/2009 21:55

ah quelle bonne nouvellebisous   nicole

Fanal Safran 06/07/2009 01:30



Grand combat !



Hacène 03/07/2009 23:09

Puisse cela se généraliser et avoir un effet réel sur les pratiques.

Fanal Safran 04/07/2009 02:48


Oui, je vais suivre les résultats par les nouvelles des assos sur place, mais ce n'est pas gagné, même là-bas.


aliciabx 03/07/2009 17:29

C'est vraiment une bonne nouvelle. Les petites filles nauraient plus à subir cette violence.

Fanal Safran 03/07/2009 18:40


Au moins en Ouganda ! jusqu'ici on se battait en Afrique sans avoir vraiment l'aide morale des gouvernements. Des dépêches comme celle-là, je voudrais en transmettre tous les jours !
Tu vas bien Alicia ?
je n'ai pas tout compris encore sur l'organisation de ton nouveau blog.
Il est pas mal du tout. Il me faut m'habituer, et j'arriverai à poster des commentaires.
Bises et bonne soirée
Dany

_____________________

06/07/09 Je rajoute ces lignes Alicia, en espérant que tu puisses les lire: je n'arrive pas à poster un commentaire sur ton blog dont je lis chaque
jour les articles. C'est certainemant mon PC car un message me dit "Internet Explorer ne peut ouvrir cette page" dès que j'ai fini mon commentaire et que j'essaie de le poster. .. 
!Je ne sais plus comment faire..

Bises et amitiés
Dany