La presse française en Algérie

Publié le 10 Avril 2009


09/04/2009 15:47:38 - La rédaction web de Jeune Afrique

Impossible de trouver L’Express, Marianne et le Journal du Dimanche (JDD) en Algérie. Les autorités du pays ont saisi le dernier numéro des deux magazines et du journal français.

Concernant L’Express, une responsable du secrétariat d’Etat algérien à la Communication a indiqué que le titre s’était rendu coupable : 
 d’« atteinte aux valeurs nationales ».


Cette infraction est réprimée dans l’article 26 du code de l’information 07/90.
Il stipule que « les publications périodiques et spécialistes, nationales ou étrangères, quelles que soient leur nature ou leur destination, ne doivent comporter ni illustration, ni récit, ni information ou insertion contraires à la morale islamique, aux valeurs nationales, aux droits de l’homme, ou faire l’apologie du racisme, du fanatisme et de la trahison ».


« Censure inacceptable »

Le secrétariat d’Etat à la Communication n’a pas précisé quel article de L’Express était mis en cause, mais son numéro 3013 publiait l’article « Abdelaziz et les siens » à l’occasion de la présidentielle du 9 avril. Et Marianne et le JDD avaient eux aussi consacré des pages au scrutin…


Les trois médias ont posté sur leur site Internet les sujets consacrés à l’élection.

« Comment cet article peut-il gêner une présidence qui souhaite tenir des élections dans les pures règles de la démocratie, qui nous assure que tout est réuni, que tout a été organisé pour qu'il y ait assez de candidats, une forte participation et que tout cela soit un modèle de démocratie ? », s’est interrogé le directeur de la rédaction de L’Express.

 

Rédigé par Fanal Safran

Publié dans #Ici ou d'Ailleurs

Repost 0
Commenter cet article